Test du jeu Jump Force

Jump Force est le nouveau bébé de Bandai Namco. Sa sortie est prévue le mois de février, mais il était déjà disponible en version d’essai le mois de janvier dernier. C’est un jeu de baston rassemblant les plus grands héros des mangas (Naruto, One Piece, Bleach, Dragon Ball, Death Note, Hunter X Hunter, Yu-Gi-Oh et bien d’autres encore), et son lancement va fêter les 50 bougies du magazine hebdomadaire Weekly Shonen Jump.

Un esthétisme particulier et des effets qui en mettent plein la vue

Au premier abord, beaucoup de personnes sont mitigées sur la version quasi-définitive du jeu Jump Force à cause d’une DA un peu étrange et d’un gameplay peu intéressant et peu profond. Mais une fois le jeu en main, il faut s’attendre à de meilleures sensations même si certaines choses chagrinent un peu. Côté visuel, Jump Force arbore des décors sympathiques. Les jeux de lumière sont incroyables, la physique est remarquable, et les animations sont très bien réalisées. Dans son ensemble, Jump Force propose un rendu fin et coloré.

Un gameplay classique

Pour le gameplay, c’est assez classique. Après avoir mis la main sur tous les héros, la conclusion est que les mouvements in-game paraissent tous semblables. Pour exécuter une offensive dantesque, c’est les mêmes enchaînements, les mêmes touches et les mêmes combinaisons. En clair, les développeurs n’offrent pas de protagonistes plus forts que l’autre, le niveau est presque le même pour tout le monde. Ainsi, les utilisateurs peuvent avoir la sensation de jouer avec le même personnage, mais avec un skin différent. Au final, c’est un jeu de combat assez simple qui se contente de satisfaire tout le monde. Les points forts sont la possibilité de concevoir son propre personnage, de sélectionner son lobby/clan (One Piece, Naruto ou Dragon Ball) et de se lancer des parties frénétiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *